Bonjour et bienvenue sur la plus grande plateforme de vidéos de la Centrafrique

Arrow up
Arrow down
today football predictions from the experts today football predictions best football predictions and betting tips
biletul zilei cu meciuri din fotbal omnibet biletul zilei de azi la pariuri sportive

Vous êtes ici : AccueilLes ActualitésPolitiquesListe du GOUVERNEMENT de André Zapayèké

Liste du GOUVERNEMENT de André Zapayèké

Liste des membres du Gouvernement André Nzapayaké Décret N°14.012 du 27 janvier 2014 

En Centrafrique, le porte-parole de la présidence, Guy-Simplice Kodegue, a lu ce lundi 27 janvier le décret annonçant la constitution du gouvernement de transition dirigé par le Premier ministre André Nzapayéké. L’équipe gouvernementale compte 20 ministres parmi lesquels des représentants de la Seleka et d’anti-Balaka.

C’est une équipe resserrée que la présidente Catherine Samba-Panza et le Premier ministre André Nzapayéké ont décidé de constituer et qui compte 20 ministres. Nettement moins, par exemple, que le gouvernement Tiangaye III qui comptait 34 portefeuilles. Sur ces 20 ministres, on compte 7 femmes.

Autre point à signaler : celui du ministère hautement sensible de la Défense, attribué au général d'armée Thomas Théophile Timangoa. L'intitulé de son portefeuille est très symbolique : ministre de la Défense nationale, chargé de la reconstruction des armées, des anciens combattants, des victimes de guerre et du DDR (le processus du désarmement).

Ce qu’il faut noter également, c'est que nous trouvons, dans ce gouvernement, des noms associés à la Seleka, comme le ministre d'Etat, Herbert Gontran Djono Ahaba, ou encore le ministre Arnaud Djoubaye Abazène. Nous trouvons aussi un homme censé représenter la mouvance anti-Balaka, même s'il est contesté, Léopold Narcisse Bara qui obtient le ministère de la Jeunesse, des Sports, des Arts et de la Culture.

Quelques ministres ont retrouvé leur portefeuille, notamment Aristide Sokambi, le ministre de l'Administration du territoire, l'homme qui est au coeur du processus de préparation des élections. Nous pouvons donc supposer que son maintien en poste est destiné à permettre un gain de temps. 

1- Ministre d’Etat chargé des travaux publics, de l’Urbanisme, de l’habitat et des édifices publics, Herbert Gontran Djono Ahaba ; 

2- Ministre d’Etat en charge du développement rural, Mme Marie Noëlle Andet-Koyara ; 

3- Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, chargé de la réforme judiciaire et des Droits de l’Homme, Mme Isabelle Gaudeuille ;

4- Ministre des Affaires Etrangères, de l’intégration africaine et de la Francophonie, Toussaint Kongo Doudou ; 

5- Ministre de la défense nationale, chargé de la reconstruction des armées, des anciens combattants, des victimes de guerre et du DDR, le Général d’armée Thomas Théophile Tchimangoa ; 

6- Ministre chargé de l’Administration du territoire, de la décentralisation et régionalisation, Aristide Sokambi ; 

7- Ministre de l’Economie, du Plan et de la coopération internationale, chargé des pôles de développement, Mme Florence Limbio ; 

8- Ministre de la sécurité publique, de l’émigration-immigration, Colonel Denis Wangao Kizimale ; 

9- Ministre des Finances et du budget, Rémi Yakoro ;

10- Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Hydraulique, Olivier Malibangar ; 

11- Ministre de l’Economie forestière, de l’environnement et du tourisme, M. Hyacinthe Touhouyé ; 

12- Ministre de la santé publique, des affaires sociales et de l’action humanitaire, Docteur Marguerite Samba ; 

13- Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Gisèle Bedan ; 

14- Ministre de la communication et de la réconciliation nationale, Mme Antoinette Montaigne née Moussa ; 

15- Ministre des Postes et télécommunication chargé des nouvelles technologies, Abdallah Kadre Hassan ; 

16- Ministre de la fonction publique, du travail, de la sécurité sociale et de l’emploi, Eloi Anguimaté ; 

17- Ministre des transports et de l’aviation civile, Arnaud Djoubaye Abazene ;

18- Ministre du commerce, de l’Industrie, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises, Mme Gertrude Zouta ; 

19- Ministre de la Jeunesse, des sports, des arts et de la culture, Léopold Narcisse Bara ; 

20- Ministre chargé du Secretariat général du Gouvernement et des relations avec les Institutions, Geston Mackouzangba.

BANGUIWOOD & RFI

Aller au haut