Bonjour et bienvenue sur la plus grande plateforme de vidéos de la Centrafrique

Arrow up
Arrow down
today football predictions from the experts today football predictions best football predictions and betting tips
biletul zilei cu meciuri din fotbal omnibet biletul zilei de azi la pariuri sportive

Vous êtes ici : AccueilLes ActualitésPolitiques

Didier Niewiadowski, diplomate français

« La partition, hélas, est déjà dans les cœurs : l'affrontement musulmans - non musulmans est malheureusement bien parti. Il faudra beaucoup de temps, je pense, pour réconcilier le peuple centrafricain. Il y a donc déjà une partition. »

« La partition de facto de la Centrafrique est un risque avéré », affirme le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. « Personne n'acceptera quelque partition que ce soit », répond le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui était hier à Bangui. Le diplomate français Didier Niewiadowski a été coopérant et juriste en Centrafrique de 2008 à 2012. Dans la revue de l'université de Bordeaux, il publie : « La République centrafricaine : le naufrage d'un État, l'agonie d'une nation ».

Lire la suite...

Les ex-rebelles de la Séléka quittent le centre de Bangui

À Bangui, sous escorte française et burundaise, des centaines de combattants ont été évacués lundi de deux importants camps militaires. Sur la place d'armes du camp de Roux, face à la villa blanche du président, les derniers soldats de l'ex-Séléka embarquent dans des camionnettes chargées de bagages. Les pick-up camouflés ont les essieux presque écrasés sous le poids des ballots, tapis de sols roulés, rideaux, meubles de bureau, mitrailleuses et bandes de cartouches, chaises en plastique, sacs de roquettes et bidons entassés dans la caisse.

Lire la suite...

La société civile se réserve sur la technicité du gouvernement

Maître Nicolas Tiangaye passe la main ce mardi à André Nzapayéké dans une capitale sous tension. Le nouveau chef de Gouvernement de transition, André Nzapayéké nommé le 25 janvier dernier, prend officiellement la reine de la primature ce mardi. André Nzapayéké, a rendu public son gouvernement, composé de 20 membres dont 7 femmes. Ce Gouvernement dit de technocrates, conserve des représentants de la Séléka, comme Herbert Gontran Djono Ahaba, proche de l'ancien président Michel Djotodia, aux Travaux publics.

Lire la suite...

Liste du GOUVERNEMENT de André Zapayèké

Liste des membres du Gouvernement André Nzapayaké Décret N°14.012 du 27 janvier 2014 

En Centrafrique, le porte-parole de la présidence, Guy-Simplice Kodegue, a lu ce lundi 27 janvier le décret annonçant la constitution du gouvernement de transition dirigé par le Premier ministre André Nzapayéké. L’équipe gouvernementale compte 20 ministres parmi lesquels des représentants de la Seleka et d’anti-Balaka.

Lire la suite...

La Centrafrique dans l'attente de son gouvernement

La Centrafrique attend son gouvernement au lendemain de la nomination du Premier ministre André Nzapayéké. La question est urgente dans un pays en proie au chaos. Il s'agit surtout de mettre fin aux violences dans les plus brefs délais, c'est la priorité du Premier ministre André Nzapayéké, qui a eu une première journée bien remplie.

André Nzapayéké n'a pas attendu bien longtemps pour se plonger dans les dossiers. « Dès ce dimanche matin, a-t-il indiqué à RFI, j'ai rencontré la présidente à son domicile pour recueillir ses orientations. Nous avons fait le point sur la formation du gouvernement. Elle m'a indiqué les critères qu'elle avait retenus pour le choix des ministres ». Lesquels ? André Nzapayéké refuse de le dire.

Lire la suite...

Violences à Bangui: Les USA envisagent des sanctions ciblées

Le secrétaire d'État américain John Kerry a indiqué, dimanche, que les États-Unis envisagent de prendre des sanctions ciblées contre ceux qui favorisent la violence en Centrafrique.

Dans un communiqué publié dimanche, le secrétaire d'État américain John Kerry a indiqué que les États-Unis "sont prêts à envisager des sanctions ciblées contre ceux qui déstabilisent encore davantage la situation ou poursuivent leurs propres intérêts en favorisant ou encourageant la violence" en Centrafrique.

Lire la suite...

Le tandem de l'exécutif prépare son programme d'urgence

La présidente centrafricaine Catherine Samba Panza et son Premier ministre, André Nzapayeké, préparaient dimanche le programme de pacification que le futur gouvernement -attendu rapidement- devra appliquer en urgence face à la poursuites des violences entre chrétiens et musulmans.

Dans Bangui, violences, tirs et tentatives de pillages se concentraient dimanche autour du quartier du PK-5, au centre-ville, le poumon commercial de la capitale, avec ses centaines de magasins appartenant pour la plupart à des musulmans.

Lire la suite...

5 choses à savoir sur la nouvelle Présidente de Centrafrique

L'actuelle maire de Bangui, Catherine Samba Panza, 59 ans, a été élue lundi par le Parlement au poste de présidente de transition. Elle a devancé Désiré Kolingba, le fils de l'ancien président André Kolingba, et devient la première femme centrafricaine à accéder au rang de chef de l'État. Cinq choses à savoir sur elle.

Elle fut parmi les premiers candidats déclarés au poste de président de la transition. L'actuelle maire de Bangui Catherine Samba Panza, 59 ans, a été élue au rang de chef de l'État par le Conseil national de transition, lundi 20 janvier. Cette femme d'affaires, mère de trois enfants, a devancé Désiré Kolingba. Elle a obtenu 75 voix contre 53 pour le fils de l'ancien président André Kolingba (1981-1993).

Lire la suite...
Aller au haut